Mieux que l’oeuf Eugène, voilà que les réseaux sociaux peuvent aussi servir une cause, le climat!

Plan com’ ou pas, force est de constater que la “jeunesse insouciante” ne l’est pas ou plus et qu’elle sait très bien s’organiser toute seule au moment où elle le décide. Et si c’est pour “l’urgence planétaire”, c’est tant mieux!

Selon ses dires, elle ne se contente pas de revendiquer, elle prend ses responsabilités, s’approprie les grands principes pour pratiquer elle-même les petits gestes . Que demander de plus ?