A+*, have Joy*, life is Groovy*!

Sa licence universitaire Communication et Hypermédia en poche, il commence en 2007 en tant que concepteur multimédia dans une agence de communication spécialisée dans le secteur du luxe et des grands comptes. Il accumule une solide expérience et se frotte à plusieurs langages, techniques de développement et de production, au design web et à la créa aussi, il est donc aujourd’hui hyperpolyglotte en base 2.

Une dizaine d’années plus tard, en sa qualité de preux chevalier** du web, il fait allégeance à Frøja.

Sachant que dans la chevaleresque, ce n’est pas l’étiquette qui compte, mais bien le code, il se voit confier l’édification et la réunion des mondes. Depuis, il côtoie dragons et créatures fantastiques. L’oiseau de feu*** (est-ce France ?) ne manque aucune occasion de lui prêter une de ses plumes pour éclairer d’un jour nouveau l’écran noir de sa quête et l’inspirer pour atteindre ses fins avec panache.

Lecture :
Ah, nostalgie

Film :
Humour potache

Jeu vidéo :
“Choisir sa vie, choisir ses amis, choisir son avenir…”

S’il n’y avait qu’un endroit sur terre :
Le lieu où le mot vivre prend tout son sens

Musique :
Mélodies du monde

Personnage de fiction :
Celui qui se bat au sabre laser

* langages de programmation
** “preux” signifie essentiellement la vaillance guerrière, la hardiesse capable des coups les plus audacieux (source: philophil.com) *** L’oiseau de feu est une créature fantastique lumineuse dont parlent les légendes des pays slaves: une seule de ses plumes irradie un endroit sombre comme en plein jour.